A propos de la liaison ferroviaire Lyon Turin

 

 

La liaison ferroviaire Lyon Turin est un projet qualifié de prioritaire pour l’Union Européenne et à ce titre bénéficie de financements importants. Les enjeux en termes de circulation sont majeurs pour le continent européen et cette liaison doit contribuer à une redistribution du trafic routier vers le rail.

 


 

Le tracé de cette nouvelle liaison passe par Villarodin-Bourget qui est commune support d’ouvrage à plusieurs titres :


- pour les études d’avant projet, il est décidé de construire une descenderie sous le village du Bourget : un ouvrage de 4 km de long pour accéder au futur grand tunnel de base
- pour la phase chantier, la commune est encore support d’ouvrage pour le percement du grand tunnel de base et le stockage de près de 3 millions de m3 de déblais
- pour la phase d’exploitation, la commune conservera des ouvrages sur son sol comme la sous station électrique ou la zone de secours.

 

 

Fortement touchée par la réalisation de cet ouvrage majeur, la commune tente de défendre ses intérêts et ceux de ces habitants. Le seul moyen légal dont elle dispose est de se faire entendre lors des enquêtes publiques obligatoires pour chaque grande étape du projet.

 

 

A ce jour un bras de fer est engagé entre la commune et LTF. Pour des raisons de sécurité (risque d’inondation avec la construction de la digue, risque d’affaissement avec le stockage de déblais sur une zone fragile, risque d’éboulement de Chatalamia avec les vibrations) mais aussi pour préserver son environnement, la commune s’oppose fermement au projet tel qu’il a été pensé chez elle et souhaite que le principe de prudence s’applique.

 

 

Dans cet article, le lecteur trouvera les enjeux du projet LTF ainsi que son organisation. Une attention particulière sera apportée à la commune de Villarodin-Bourget avec l’examen de l’emprise du chantier sur son territoire. Enfin, il sera expliqué pourquoi la Déclaration d’Utilité Publique n’a pas encore été prononcée sur cette commune.

 


1. Les enjeux de la liaison ferroviaire Lyon – Turin : plus de camions, moins de pollution


 

2. L’accord du 29 janvier 2001 et la création de LTF


 

3. Les études d’avant projet et la construction de la descenderie de Villarodin-Bourget


 

4. Villarodin-Bourget – Commune support d’ouvrage pour le tunnel de base


 

5. Une faille dans la procédure d’enquête publique et un nouvel espoir


 

6. L’enquête publique de 2010

 

Les sources mobilisées pour la rédaction de cet article proviennent du site internet de LTF et des documents mis à disposition du public par la société.